Nous savons que les symptômes des problèmes de santé mentale ne sont pas toujours perceptibles. En revanche, les symptômes de santé physique le sont souvent. Toni s’est cassé la jambe ; il y a le plâtre. Erica a une intoxication alimentaire ; évitons d’en parler.

Tout le monde n’est pas enclin à partager ses problèmes de santé mentale avec les autres, surtout sur son lieu de travail. Vous voulez être une superstar, et peut-être que les superstars ne souffrent pas de crises de panique et d’anxiété. Vous voulez avoir une énergie débordante et être hyper productif, mais la dépression peut compliquer les choses.

Alors, comment pouvons-nous soutenir nos employés si nous ne savons pas qu’il y a un problème ?

Prenez des nouvelles régulièrement et intégrez cette pratique dans votre culture.

Prendre des nouvelles des employés a toujours été un élément essentiel de la culture d’entreprise. Maintenant que bon nombre d’entre nous sont en télétravail, cela est plus important que jamais. Lorsqu’on est au bureau, les conversations et les amitiés se forment de manière organique. Les idées circulent librement au travers de discussions spontanées. Les employés peuvent se sentir impliqués. Le COVID et le télétravail ont tellement modifié les interactions sociales qu’il est facile de se sentir isolé.

Cherchez à avoir des conversations plus profondes que « Comment ça va ? ». La réponse classique et habituelle est « Bien », mais elle n’a pas beaucoup de valeur. Ce n’est qu’une simple salutation et une réponse superficielle, et rien de plus. Essayez d’engager le dialogue avec les employés en posant des questions spécifiques sur leurs sentiments, leur charge de travail, leurs relations avec l’équipe, etc. Vous ne vous en rendez peut-être pas compte, mais le fait de s’enquérir de leur famille, de leurs amis, de leurs animaux de compagnie, de leurs passe-temps, etc. renforce la confiance, ce qui fait que s’ils ont besoin de vous faire part de leurs préoccupations personnelles, ils se sentiront plus en sécurité.

Selon la Harvard Business Review, « près de 40 % des employés internationaux ont déclaré que personne dans leur entreprise ne leur avait demandé s’ils allaient bien ー et ces répondants étaient 38 % plus enclins que les autres à dire que leur santé mentale avait décliné depuis l’épidémie. »

C’est normal d’être vulnérable. Demandez à vos employés et à vos collègues comment ils vont, et dites-leur comment vous allez. Vous n’avez pas besoin d’être indiscret ou de rentrer dans les détails, mais nous traversons une période particulièrement difficile, alors prenez simplement des nouvelles.

Acceptez que chacun ait une expérience différente.

Même si nous sommes tous confrontés à cette pandémie, il est important de prendre en compte que nous avons tous des circonstances et des antécédents différents. Comme le souligne la HBR : « Ces expériences en matière de santé mentale différeront selon l’origine ethnique, les opportunités économiques, la citoyenneté, le type d’emploi, les responsabilités parentales et familiales, et de multiples autres variables. »

Choisissez vos mots avec précaution. Un simple commentaire d’apparence inoffensive peut être perçu comme insensible ou blessant. Les analogies peuvent être un moyen efficace de faire passer votre message, mais votre vie n’est peut-être pas similaire à celle de vos employés. Évitez, par exemple, de comparer les difficultés économiques. Même si vous avez signé le chèque de cet employé, vous ne connaissez pas sa situation financière.

Soyez flexible.

Un bébé qui pleure en bruit de fond, oudes enfants qui interrompent une discussion en direct, ce n’est pas un manque de professionnalisme — c’est la vie d’aujourd’hui. Oui, votre enfant est sur vos genoux lors d’un appel vidéo ; c’est tout à fait normal. Oui, votre chien aboie et nous ne pouvons pas vous entendre ; nous attendrons que le facteur s’en aille. Essayez également de réduire le stress en fixant des attentes claires en matière de charge de travail et en précisant quels projets ou tâches sont prioritaires et lesquels peuvent être repoussés.

Ces quelques conseils peuvent grandement contribuer à soutenir vos employés. Il est essentiel de connaître le dynamisme de votre entreprise pour réussir, et cela inclut à 100 % la santé des employés. Nos charges de travail peuvent facilement nous en détourner, mais avec un petit effort (constant), chacun peut se sentir mieux et être plus performant.